Menu

The Pretty Ones

-- avril-mai 2013 --

En été 1948 naquit une des plus grandes icônes de style des temps modernes - La Porsche 356.La production commença dans une vieille scierie à Gmünd, d’où le bureau de construction Porsche a été forcé de fuir pendant les bombardements des alliés autour de Stuttgart. Le premier prototype a été construit en cabriolet, surtout pour voir combien de pièces récupérées de Volkswagen pouvaient être utilisées. Pour le prototype numéro 2, la forme de la voiture ,qui allait être produite en masse à l’avenir, avait été trouvée. Ils ont beaucoup pensé aux formes de la « Coccinelle ».



La scierie était loin d’être une usine idéale pour une production de voitures. La production en était donc très lente. Les pièces de la carrosserie des voitures étaient formées contre des moules en bois ce qui prenait énormément de temps. Pas plus de 50 voitures ne furent produites jusqu’en 1951, dans cette vieille scierie. A peine 10 de ces 50 voitures étaient des cabriolets du carrossier suisse Beutler. La Porsche 356 a ensuite pu être divisée en 4 séries de modèles différents produits entre 1948 et 1965.

La Porsche 356 fût montrée lors du salon international de ll’automobile de Genève en 1949 et l’intérêt fût énorme. Si énorme que Porsche planifia une nouvelle série de 500 voitures. Le déménagement de Porsche, jusqu’aux anciens locaux se trouvant à Zuffenhausen en Allemagne qui avaient été occupés par l’armée américaine, commença. Le seul problème était que ces locaux ne pouvaient pas tenir une production de 500 voitures. Ces locaux étaient prévus pour un bureau de construction et la location des espaces avoisinants était inévitable. Ils appartenaient au fameux carrossier Reutter. Porsche a du promettre à Reutter que lui seul pourrait construire les carrosseries. La grosse différence résidait maintenant dans le fait qu’ils étaient construits en acier vu que Reutter n’avait pas le matériel nécessaire pour souder en aluminium.

Le modèle conitnua à être pauffiné et en 1956, le 356 A fut introduit - qui est parfois appelée « The Pretty Ones ». Le modèle que vous voyez sur notre photo est une 356 B de 1961.

La Porsche 356 fût un franc succès aux Etats-Unis et participa dans de nombreux rallyes comme la Carrera Panamericana. Porsche a par la suite emprunté ces rallyes de 7 jours pour les noms de leurs modèles.

Le modèle 356 a également des relations à certaines personnalités. L’un d’eux est James Dean. Il est dit que la voiture préférée de James Dean était justement la Porsche 356 et qu’il la conduisait tous les jours.

James Dean est né en 1931 à Marion, dans l’Indiana. Il devint l’une des stars d’Hollywood dans les années 50, après sa formation de théâtre au Studio Actors à New-York.

Malheureusement, seulement un de ses trois films n’eut le temps de faire sa première avant sa disparition tragique dans un accident de voiture en route pour un rally à Salinas en Californie en 1955.

Un accident qui a été très questionné – était-ce James Dean qui était au volant ou son mécanicien ? Une chose est sûre – l’accident s’est passé avec un 550 Spyder, un des modèles de Porsche.

Ce qui en faisait la voiture préférée de James Dean étaient sûrement ses lignes séduisantes. Il avait lui-même un style vestimentaire simple de jeans et de vestes en cuir. Ce style en provoqua plus d’un et cela renforçât son image de rebelle. On ne peut pas nier que James Dean avait l’apparence d’un séducteur. Il était le modèle de tout adolescent rebelle des années 50 et avait réussi à imposer son style vestimentaire à Hollywood. Son style était très simple. On le voyait rarement ou ,disons le carrément, jamais porter un accessoire comme un chapeau ou une écharpe.

Si vous voulez recréer son style vestimentaire mais être quand même bien « habillé », alors choisissez une chemise blanche ou nacrée avec un col boutonné et une paire de chinos kaki avec des chaussures brunes. Remettez l’ancienne mode de James Dean au goût du jour et personnalisez à volonté !

The Tailor